Tanzanie – Informations pratiques

Avant de vous envoler pour la Tanzanie, il convient de vous informer à bon escient sur les moyens appropriés, mais aussi les règles que vous devez respecter une fois sur place. Le but étant de vous acclimater plus simplement. Un voyage en famille ou en amoureux nécessite quelques semaines de préparations. En effet, récolter le maximum d’information possible vous aidera à mieux gérer le séjour et à éviter les déconvenues une fois sur place. Voici les infos pratiques que vous devriez absolument savoir pour profiter de cette destination.

Coutume

Très conviviaux et très accueillants, les Tanzaniens ont fait de la communication un élément essentiel de leur culture. Même si vous n’avez pas un niveau avancé en anglais, il vous sera difficile de ne pas participer à la conversation et d’échanger avec cette magnifique communauté. Les étrangers sont ici de véritables attractions. Tout le monde cherchera à vous parler et surtout les enfants. Le marchandage fait ici partie de la culture locale. Ce n’est pas tant la vente qui compte, mais la convivialité de la démarche. Participez ! Concernant un sujet plus délicat, sachez que dans ce pays, comme dans la majorité des pays d’Afrique, l’homosexualité est interdite. Ainsi, faites attention à vos gestes.

Déplacement

Pour partir à la conquête de la Tanzanie, une voiture de location est de mise. À moins d’avoir recours à un voyage all incluse, c’est une démarche et une dépense que vous devez faire personnellement. Pour un safari, le 4*4 est requis. Il faudra en moyenne débourser entre 70 et 200 $ par jour pour ce genre de véhicule en fonction de la compagnie et du type de 4 roues en question. Si vous comptez toutefois vous cantonner à la grande ville où les routes sont moins escarpées, 50 $ pour la location d’un utilitaire simple est possible. Vous avez envie d’une expérience immersive dans le quotidien des autochtones ? Pourquoi pas les transports en commun ? Pour visiter le Dar es Salaam, Zanzibar et Pemba, par exemple, vous avez le ferry. Outre pour votre transfert international, sachez que la Tanzanie dispose aussi de quelques compagnies nationales. L’avion est un moyen sûr, mais aussi rapide pour vos périples à travers les différents parcs du pays. On peut citer entre autres Safarilink pour aller de Dar es Salaam et Zanzibar ou encore Air Tanzania, voire Coastal Aviation.

Langue

La langue native au Zanzibar, Dar es Salaam et sur les côtes et la langue officielle de la Tanzanie est le Swahilie. C’est un dialecte « panafricaine » qui a vu le jour au Moyen-âge afin de faciliter les échanges économiques entre les Bantous et les Arabes. Parler par toutes les ethnies, elle est comprise par toute la population, notamment si vous parlez en « kiswahili » qui est une langue spécifique à la Tanzanie et au Kenya. L’Anglais est la seconde langue officielle du pays. On la parle surtout au niveau administratif et politique. L’anglais est l’ancienne langue coloniale dans ce pays. Elle est comprise par tout le monde et est d’ailleurs plus usitée dans certaines régions.

Météo – Climat

La Tanzanie est accueillante toute l’année. Dans ce pays, il n’y a pas d’hiver ou d’été. Cependant, pour votre confort, on vous conseille tout de même les trois premiers mois de la saison sèche pour visiter les lieux, à savoir de juin à septembre. À titre de remarque, les saisons climatiques se divisent en 4 : 2 saisons sèches et 2 saisons humides.

  • La première saison humide, celle la plus longue, s’installe de mars à mai.
  • La seconde sera de fin octobre à fin décembre.
  • La première saison sèche sera de juin à octobre. Pendant cette période, la température baisse un minimum et les végétations sont luxuriantes. Les points d’eau sont pleins. On est loin de la sécheresse. Ce qui vous garantira un séjour agréable. Les conditions climatiques sont aussi agréables pendant la journée que pendant la nuit. Ce qui ne sera pas le cas en janvier et février, les mois les plus chauds du pays. Pendant cette première saison sèche, les touristes affluent. C’est la saison balnéaire notamment à Zanzibar.
  • Pour voyager en janvier ou février, il faudra penser à bien s’hydrater. Même si la température grimpe en flèche en journée, vous aurez toutefois l’occasion de voir les troupeaux de gnous affluer dans les parcs. Il en sera aussi de même des buffles. Pour les amoureux des grands espaces et qui souhaitent voir le Serengeti, attendre cette seconde saison sèche est donc de mise.

Le bon moment pour venir faire un tour en Tanzanie dépend aussi des attractions auxquelles vous souhaitez profiter. Pour un voyage en basse saison, certains optent pour les premiers mois de la grande saison humide. La température est plus ou moins agréable. Une fois le mois d’avril passé, les stations balnéaires ferment, la pluie est abondante. Entre novembre et décembre, non seulement il pleut, mais la température est à son paroxysme.

Monnaie – Change

Pour vous permettre de mieux vous préparer financièrement, voici quelques infos pratiques sur le niveau de vie dans ce pays :

  • Cigarette : 2 $
  • Café : 1 $
  • Appel national : 8 centimes d’euro/min
  • Appel international : 25 centimes d’euros
  • Bouteille d’eau : 0,40 $
  • Cocktail : 3 à 4 $
  • Timbre : 0,15 $

Pour votre change, le taux est de 1 TZS, la monnaie nationale tanzanienne pour 0,05 euro. Pour 50 centimes, il vous faudra 10 shillings tanzaniens. Puis vérifiez : 1 $ équivaudra à 0,80 euro. Il convient toutefois de garder sur vous quelques dollars. C’est une monnaie forte dans ce pays. C’est utile notamment pour les locations de véhicules ou les hébergements.

Santé

Les vaccins sont des conditions sine qua non de l’obtention d’un VISA pour visiter la Tanzanie. Si certaines sont d’ores et déjà obligatoires en Europe, comme le tétanos, la poliomyélite, la typhoïde et la diphtérie, d’autres sont spécifiques à un voyage de ce genre. Tel est le cas par exemple du vaccin contre la fièvre jaune qui doit être faite 10 jours avant le décollage. Il est également recommandé de vous faire vacciner contre la méningite A et C ou encore les hépatites virales A et B avant de partir. Ce sont des maladies courantes en Afrique. Enfin, vous faire vacciner contre la rage est toujours une bonne idée.

Pour n’importe quel voyage en Afrique et notamment en Tanzanie, les risques de paludisme et de malaria sont importants. Il n’existe toutefois pas de vaccin pour ce genre de maladie. Pour le palu, il n’existe qu’un traitement préventif, par voie orale, et qui est idéal pour un court séjour. Tel est le cas par exemple du Malarone. La cure commence quelques jours avant le départ et doit se poursuivre une fois sur place. Mais attention à bien respecter les conditions de posologie et la durée du traitement pour éviter les effets secondaires.

Choisissez avec soin les affaires que vous allez porter sur place et les activités à faire. Certaines pourraient être porteuses de maladie. Évitez de vous baigner sauf dans les lieux recommandés car la bilharziose est encore très en vogue dans ce pays. En outre, porter des vêtements longs et des chaussures fermées tout au long du séjour pour éviter de vous faire piquer par la mouche tsé-tsé et être victime de la trypanosomiase : un trouble du sommeil. Faites attention aux tiques qui peuvent vous injecter la borréliose ou la rickettsiose.

Sécurité

La Tanzanie reste une destination sûre pour les Occidentaux. Il n’en demeure pas moins que pour des raisons de sécurité, vous devez doubler de vigilance que d’habitude. C’est notamment nécessaire quand vous êtes de passage dans les grandes villes comme Dar es Salaam, Arusha ou Zanzibar. Afin d’éviter justement d’en être victime de vol, de rackets, etc., il vous faut adopter une posture plus sûre et éviter les achats impulsifs ou de donner de l’argent à qui que ce soit dans la rue. Si vous devez retirer de l’argent, soyez vigilant. Évitez les situations dans lesquels vous devez vous coller à beaucoup trop de monde. Sachez dire non. En outre, pendant la nuit, évitez de marcher dans les rues. Utilisez les moyens de transport comme le taxi.

Langue

La Namibie a l’anglais comme langue officielle mais utilise généralement l’Oshivambo. Compte tenu la colonisation du pays par l’Allemagne, l’allemand reste employer par un grand nombre de personne dans le pays. D’un autre côté, l’afrikaans occupe également une majeure partie dans les échanges entre les habitants et les étrangers.

Téléphone / Internet / Couverture

Le portable est de rigueur en Tanzanie. La couverture est optimale. Vous avez le choix entre 4 compagnies qui vous proposent une carte SIM : Vodacom, Zantel, Airtel et Mobitel. Internet est également disponible dans le pays, aussi bien dans les grandes villes que les villages. La population locale se connecte généralement dans les cybercafés qui proposent une connexion pour 200 à 500 tsh/30 minutes. Selon votre hébergement, vous n’aurez pas à vous déplacer pour avoir une connexion internet. En effet, quelques hôtels et lodges disposent désormais du WiFi.

Visa et formalités

Vous avez quelques démarches administratives à faire afin de faciliter votre séjour et votre passage à la douane. Il vous faudra un passeport avec un minimum de délai de validité de 6 mois encore en cours et un VISA. Le VISA varie en fonction du type de séjour que vous comptez faire sur place. Pour une simple visite touristique, un VISA de transit est possible. La demande se fait auprès des ambassades en France. La demande de VISA est payante. Elle vous coutera 50 euros en liquide ou en mandat cash. Si vous êtes pressés, vous pouvez raccourcir le délai de livraison du VISA qui est en moyenne de 5 jours à 3 jours moyennant un supplément de 20 euros. À vous de voir si vous l’êtes assez pour vous déplacer ou si vous comptez tout de même tout faire par courrier. Dans tous les cas, vous aurez besoin, en plus du passeport, d’un billet d’avion aller et retour pour votre demande de VISA touristique. Pour ceux qui ont oublié ou qui ne savent pas qu’il est nécessaire d’avoir un VISA pour pénétrer sur le territoire, il est possible d’en faire la demande auprès des autorités aux frontières : aéroport de Dar Es Salaam, Zanzibar ou Kilimandjaro, les ports maritimes de Dar es Salaamn Zanazibar et Kigoma et les postes-frontière terrestres de Sirare et Namanga. Mais attention ! Dans ce genre de situation, la durée de validité du VISA peut être réduite par les autorités. En tous les cas, pour éviter tous les problèmes aux frontières, il importe de respecter les détails de votre VISA touristique, notamment en ce qui concerne les délais de validité.